Championnat SAGA 2012/2013 - Le Dolmen Sacré

Aller en bas

Championnat SAGA 2012/2013 - Le Dolmen Sacré Empty Championnat SAGA 2012/2013 - Le Dolmen Sacré

Message  Invité le Sam 7 Juil 2012 - 18:48

Salut mes saigneurs!

Mettez bas vos armes, ôtez votre coiffe et inclinez votre teste.... vous êtes sur le tumulus du Dolmen Sacré!
Après chaque rencontre, les seigneurs (vainqueurs ou vaincus) sont invités à graver leur (version de ) CR.
Aucun censure: mauvaise foi, rancœur, appel à la vengeance, omissions, étalage de vantardise et d'autosatisfaction, résumés honnêtes... tout est accepté!
Votre modeste contribution runique permettra aux futures générations (et aux futures recrues SAGA?) de se remémorer vos instants de gloire... et vous offrira 1 point bonus! merci

Place à la littérature...
Merci de ranger le burin et la masse après usage!
LBF

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Championnat SAGA 2012/2013 - Le Dolmen Sacré Empty J4 - Bapt vs LBF - Victoire du Bapt

Message  Invité le Sam 8 Sep 2012 - 10:22

Œil de Pochtron restait figé, les paupières closes, la pose altière et la stature fière... le maître de la Grande Tribu des 3 Marcqs glaçait toujours l'atmosphère de sa seule présence.
Les mains tremblantes de chagrin et de peur mêlés, les membres de la Tribu poussèrent délicatement la terre du remblais autour du corps de leur défunt seigneur. Les sédiments recouvrèrent peu à peu l'austère silhouette, dissimulant pour l'éternité la honte de la défaite et les stigmates du récent affrontement. Le chaman effectuait des danses rituelles rituelles, tentant d'atteindre la transe pour assister son défunt suzerain dans son ultime voyage...
Hagards, les membres de la Tribu ne s'attardèrent pas autour de la sépulture et se retirèrent promptement, errant plus que se dirigeant vers le Village. Seul Œil de Pochtron II, le fils du Chef, se recueillait encore devant le tumulus fraichement édifié. Les larmes se mêlèrent à la terre sur ses joues. Il se remémora les évènements et la douleur lui secoua la poitrine avec la force du Tomahawk fracassant le crâne de l'Ennemi...
Quand les Diables Blancs furent aperçus à la lisière des 3 Marcqs, la Tribu accueillit la nouvelle avec enthousiasme; saluant de cris de guerre cette occasion de s'emparer de scalps de métal... Tout en haranguant ses braves, Œil de Pochtron intimait discrètement au fils de son foyer de ne pas rejoindre le sentier de la guerre. Un faisceau de sagesse lui soufflait que la violence des combats à venir risquait de précipiter sa lignée dans les ténèbres.
Les larmes redoublèrent. Bien que l'interdiction de son père fut accueillit comme une gifle par sa fougue de jeune mâle, il ne pouvait que féliciter son aïeul de sa décision... et se réjouir d'être en vie. C'est lui qui avait aperçu et recueilli les rares frères survivants du massacre... D'après leurs dires effrayés et leurs blessures béantes, l'affrontement fut tout aussi violent que bref. Respectant leurs coutumes de combat, les braves d’œil de Pochtron s'étaient disposé en lignes rapprochées, se soutenant mutuellement pour encaisser un (hypothétique) choc frontal, recouvrant ensuite l'ennemi de traits et chargeant enfin pour achever les blessés et prélever les trophées sur leurs cuirs chevelus. Il n'en fut rien...
Les Diables Blancs se présentèrent promptement et en nombre très réduit. Les braves les toisèrent avec mépris et les plus orgueilleux d' entre eux ne purent réprimer des rires en jaugeant le modeste contingent barbare. Les Diables se lancèrent immédiatement à l'assaut des Fils de la Terre, nos jeunes guerriers n’ayant pas encore rougi leurs Tomahawks dans le sang des guerriers ou le bas ventre d'une femme. En dépit de leur courage désespéré, leurs coups restèrent vains contre les épaisses cuirasses étincelantes de l'Envahisseur et furent tous massacrés un à un. L'autre bande des Fils de la Terre, ayant assisté impuissante au massacre, tenta de prendre l'ennemi sur le flanc pour leur décocher une volée de trait. L'action se solda par un échec, nos flèches à tête d'obsidienne se brisant toutes sur le cuir de ces démons...
La mise en charpie des novices impacta également les ranges des guerriers. Un frisson de fatigue et de démoralisation se propagea telle une onde de choc et tétanisa jusqu'aux plus farouches des braves de la Tribu. L'Ennemi en profita pour continuer sa charge destructrice, clairsemant nos rangs à chaque coup d'épée, semblant se renforcer de notre sang et se riant de nos attaques. Sentant la bataille et le moral de ses frères lui échapper, Œil de Pochtron décida d'une action d'éclat afin d'inspirer ses hommes dans un sursaut héroïque. Il emmena donc tous les guerriers encore indemnes au corps-à-coprs. Bien qu'ils fondirent littéralement sur les barbares, ces derniers reçurent leur attaque avec des rires sadiques, les yeux injectés de sang et leurs corps agités de spasmes effrayants. Certains de nos guerriers connaissent cet état en consommant abusivement les champignons bleus lors des Danses de la Tribu.
Œil de Pochtron Ier succomba presque le premier dans cette manœuvre aussi héroïque que suicidaire. Sa mort jeta un trouble profond parmi les braves et les quelques survivants s'éclipsèrent dans les sous-bois, fuyant à toutes jambes ce lieu maudit, poursuivis par les cris des barbares qui chantaient leur victoire avant de profaner les dépouilles des guerriers tombés. Œil de Pochtron tremblait maintenant de manière frénétique. En tant que nouveau Chef de la Tribu, il se devait de veiller sur son Peuple, de redresser ses guerriers et d'exercer sa légitimes vengeance sur les Diables Blancs. Il devait apprendre à invoquer le 6D6 afin de pouvoir anéantir ces envahisseurs et contrer leurs villes stratégies. Une entaille sur le torse avec ce coutelas scella cette promesse...
Des cris stridents retentirent derrière lui. Une agitation soudaine sortait le village de sa torpeur morbide. On avait capturé un démon vivant! Un sourire glacial acheva de sécher les larmes d’œil de Pochtron le Jeune. Il se saisit du casse-tête en vigne de son illustre père: le bain de sang rédempteur et vengeur commençait...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Championnat SAGA 2012/2013 - Le Dolmen Sacré Empty Re: Championnat SAGA 2012/2013 - Le Dolmen Sacré

Message  Bapt le Mar 11 Sep 2012 - 15:15

J4 - LBF (Skraelings) – L’escorte - Victoire
A bord de leur Knörr, les jomsviking de Vagn s’impatientent. Ils ont quitté Jomsborg depuis trop longtemps. Et ils n’ont pas gouté à la fureur des combats depuis plus longtemps encore … Le sentiment est partagé entre l’ennui et l’honneur. Ces 20 guerriers sont les plus farouches de leur confrérie et ils ont été choisis afin d’accompagner Vagn pour effectuer une incursion dans le Vinland pour en ramener une cargaison pleine de raisins ! Palnatoke, le chef de leur confrérie en est particulièrement friand et la légende dit que la tribu des 3 Marcqs produit le meilleur raisin qui soit !

La nuit approche et il impossible d’aller plus loin par bateau. Après une nuit de repos, Vagn désigne 4 guerriers diminué par la maladie pour garder le Knorr et donne l’ordre de marche dès l’aube. Vagn, ses 16 guerriers, ses 3 chariots et leurs équipages se mettent donc en route, à la recherche de raisin pour ces derniers, et plus vraisemblablement de la tribu des 3 Marcqs pour les fiers Jomsvikings qui ont hâte d’en découdre.

Le lendemain, les chariots sont pleins et le voyage de retour débute, les braves guerriers de la tribu des 3 Marcqs ne se sont toujours pas montré. Selon les informations recueillies au près d’un éclaireur fait prisonnier, ils pleurent la disparition de leur chef Œil de Pochtron. Vagn a du mal à contenir ses Jomsviking qui ne peuvent accepter un tel voyage pour une quelconque cargaison de raisin … Mais c’est sans compter sur le courage, certains diront la témérité, et d’autres parleront de folie, d’Oeil de Pochtron II qui réunit à la mi-journée près de soixante guerriers pour barrer la route à la caravane JomsViking.

Vagn découvre, à la faveur d’une petite colline, ce déploiement de force. Aucun échappatoire n’est possible et aucun échappatoire n’est souhaité … Vagn donne ses instructions : « l’ennemi tant attendu est là » la petite expédition gronde « l’ennemi est quatre fois plus nombreux que nous », les jomsviking exultent « mais vous êtes dix fois plus valeureux ! Quoiqu’il arrive nos chariots doivent passer et rejoindre le Knorr ! En avant ! »
Vagn à la tête de huit jomsviking charge le flanc gauche de la tribu tandis que le second groupe de huit joms reste en retrait pour protéger les chariots. Cette première charge est meurtrière, une dizaine de guerriers skraeling sont à terre alors que les joms ne déplorent que quelques estafilades. La panique commence à s’insinuer parmi les hommes à peaux rouge ! D’autant que leurs salves de tirs qui s’ensuivent sont totalement inefficaces face au lourd armement des joms.

Œil de pochtron II, sentant que ses braves vont rompre, se lance, accompagné de ses plus féroces guerriers, dans la mêlée pour tenter de redonner espoir à sa tribu, car ce n’est déjà plus que d’espoir qu’il s’agit. Il parviendra à percer l’armure d’un adversaire avant, de tomber sous les coups et ainsi rejoindre son père. L’effarement se lit sur le visage des guerriers skraeling. Les Joms en profitent pour relancer une seconde charge dévastatrice. Près de quarante skraeling accompagnent déjà œil de Pochtron II dans son dernier voyage quand les quelques survivants prennent la fuite.
Vagn retient ses jomsviking : « il n’y a point honneur à abattre ces hommes au combat, tel que nous abattons nos arbres. Il y en a encore moins à les poursuivre, rentrons chez nous ! »

Depuis les JomsViking s’interdiront d’effectuer de nouvelles expéditions en Vinland, ce n’est pas digne de leur confrérie !


J8 – L’infatigable (Anglo-Danois) – L’escorte - Victoire
Fatigué d’ennui par le voyage de retour, Vagn ordonne le déchargement de la cargaison. A peine le travail terminé qu’un éclaireur revient lui annoncer que les Anglo-Danois de l’Infatigable sont en embuscade derrière la forêt qui borde la plage. Vagn se doutait bien que l’Infatigable, grand amateur de raisin, ne laisserai pas une telle occasion lui échapper.
Vagn ordonne alors à ses hommes de commencer une manœuvre pour contourner, par el flanc gauche, la forêt qui occupe une grande bande de terrain entre les deux adversaires tout en s’appuyant sur une maison de pêcheur (avec évidemment une petite idée derrière la tête !). L’infatigable mort à l’hameçon et repositionne le gros de ses troupes sur ce même coté.
Vagn donne alors le signal et toute la troupe change de direction pour longer la forêt vers le flanc droit. L’infatigable lance ses archers à la poursuite mais ils sont trop court ! Une bande de guerrier Anglo-Danois court pour fermer le passage aux joms sur le flanc droit de la forêt tandis que le gros des troupes tente de traverser la forêt.
Vagn laisse alors la moitié de ses troupes (8 guerriers et 4 gardes) dans la maison de pecheur pour contenir l’avancée anglo-Danoise. Il prend la tête de ses terribles Joms (12 gardes) pour tenter de percer le flanc droit et libérer le passage pour la cargaison de raisin. Pendant ce temps-là L’infatigable résiste aux assaut de la « Tempete Nordique », ce qui met les jomsviking très en colère. Il tente de prendre d’assaut la maison de pêcheur mais les joms sont bien protégé et ils tiennent bons !
Vagn, très très en colère, lance alors un terrible assaut (« jomsborg ») pour libérer le passage. Un chariot de vin va en profiter pour passer, au pas de course, au travers des lignes ennemi et se retrouver ainsi hors de portée.
L’infatigable tente de revenir avec le gros de ses troupes sur le flanc droit mais elles sont déjà fatiguées et le chemin est long. Vagn avance à marche forcée avec son unité de 12 gardes pour le prendre de vitesse à la sortie de la forêt, protégeant ainsi ses chariots du retour de L’infatigable. L’infatigable tentera de les traverser pour atteindre les chariots mais les joms tiennent et les chariots vont pouvoir tranquillement traverser derrière la protection de leurs gardes !
5 guerriers et 2 gardes Joms sont tombés pour permettre de sauver la cargaison. C’est un bien maigre tribut face aux lourdes pertes de notre adversaire !

J3 – Le Duc (JomsVikings) – Le combat des chefs - Victoire
Aucune embuche ne viendra troubler la route jusque la forteresse de Jomsborg et Vagn pourra ainsi honorer Palnatoke d’une cargaison pleine de raisin arrachée à Œil de Pochtron II.
Mais voilà que le raisin est pourri et Vagn tombe en disgrâce … Il ne pourra racheter son honneur qu’en défiant Le Duc l’un des Jarl Jomsviking les plus influant auprès du maitre de la confrérie.
Les deux champions rassemblent leurs troupes et se font face en ordre serré dans une mince bande de terre vierge entre deux forets au milieu de laquelle se trouve une cabane de bucheron. Aucun doute cette cabane serra l’objet de toutes les convoitises !
C’est Vagn qui ouvre le bal, il envoie une unité de guerriers prendre la maison mais Le Duc, bien avisé, avait déjà pris position aux alentours et l’entrée dans la cabane est bouchée. Du coup Vagn décide d’en faire autant pour empêcher également Le Duc de prendre La maison (au final pas un seul Joms ne rentrera dans cette foutue cabane !)
Le Duc se repositionne mais décide de ne pas déclencher les hostilités. Les deux bandes vont s’observer pendant un bon moment (3 tours !) avant de tenter quelque chose. Entre temps la « tempête nordique » a fait perdre 6 guerriers de chaque côté.
Vagn voit une ouverture : 3 guerriers « isolés » qui s’ils sont détruit permettrait de perturber toute la bande du Duc (1 dé en moins et 1 fatigue sur toute les unités du Duc !). Il lance donc 4 gardes à la charge mais malheureusement l’attaque échoue, il y a un survivant ! Le Duc en profite pour contre-charger et anéantir ces 4 gardes avec sa plus grosse unité (12 gardes !).
Vagn lance alors le gros de ses troupes (12 gardes également) contre celle du Duc. Le combat tourne légèrement à l’avantage de Vagn qui fait ses comptes d’apothicaire (3 guerriers ici, 9 gardes là, ….. nous avons 1 garde et 1 guerrier d’avance et il reste deux tours) et ordonne la retraite (le vil !). Au pas de course toute la bande de Vagn recule pour se mettre hors de portée de charge.
Palnatoke déclare Vagn vainqueur qui conserve ainsi son titre de champion auprès du maitre des Jomsvikings !


Dernière édition par Bapt le Lun 15 Oct 2012 - 11:02, édité 3 fois
Bapt
Bapt
Trésorier des MLFs

Messages : 1207
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Championnat SAGA 2012/2013 - Le Dolmen Sacré Empty La Mort !

Message  Manx le Sam 15 Sep 2012 - 22:17

Le petit jour pointé, et Cormac Mac Art était déjà là. Il avait été prévenu par les derniers pécheurs rentrés; pleins d'indigènes, embarqués dans des troncs d'arbres, arrivaient.
Cormac le port altier, les attendait: Que pouvaient-ils bien venir faire dans ses highlands? .... du shopping, la foire au whisky, le dernier Koh-Lanta, ...allez savoir! En tout état d'cause, ne sachant pas à quoi s'attendre, il rameuta sa garde et ses meilleur guerriers.

Là, du haut de ses falaises, il vit la brume se dissiper peu à peu et laisser apparaitre .... l'équipe des rouges, au moment même où l'hélicoptère passa, avec à son bord Denis qui se mit à gueuler "À la fin, il n'en restera q'un".
Le sang de Cormac Mac Art ne fit q'un tour, il leva sa longue lance, et gueula à son tour "Sus à l'ennemi!"...........
d'aucun ne bougea et même ils se tournèrent vers lui, incrédules, visiblement le message ne passait pas. Alors il se reprit: "Qu'on leur mette tous eun' claque eud' cowboy sur leurs norelles d'indiens" et là, les troupes se mirent en marche.
Vite ils prirent possession du terrain, prêt à soutenir la première charge, mais à l'évidence ils devraient d'abord supporter une bordée de flèches, qu'à c'là n'tienne, l'occupation de terrain les protègerait.

C'est à ce moment là, qu'il le vit, .....qui ça, bin leur chef, une espèce de Baba Cool, ch'veux longs-idées courtes, les fringues j'vous dis pas, juste un slip, qu'on l'aurait dit sorti, tout droit d'un film de Max Pecas, et la tête, bin c'est sûr, il a fumé avant d'venir. Mais bon, surtout ne pas sous-estimer l'oiseau, avec son maquillage et son plumeau dans'l -TUT-
Cormac se décide pour une charge de ses gardes en plein centre et des guerriers sur les deux flancs du pantin, qui se retrouve du coup, bin tout seul, et là coup mortel, FATALITY You Win!!!!!
Manx
Manx

Messages : 1855
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 52
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Championnat SAGA 2012/2013 - Le Dolmen Sacré Empty Re: Championnat SAGA 2012/2013 - Le Dolmen Sacré

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum